+39 055 216110 info@davidschool.com

Comment prononcer correctement la langue italienne

 

Langue et grammaire italiennes

La langue italienne, comme toute autre langue, a ses propres caractéristiques et difficultés.
La grammaire, comparée à d’autres langues, présente une difficulté moyenne, tandis que la prononciation est moins complexe. La plupart des voyelles et des consonnes ont la même prononciation.

La langue italienne et les cinq voyelles

Pour faire une comparaison avec l’anglais, la langue la plus parlée au monde, et la plus facile pour sa construction grammaticale simple, les 5 voyelles ont une vingtaine de phonèmes, alors que l’italien n’en a que sept. De plus, contrairement à l’anglais, si l’accent des deux phonèmes supplémentaires de l’italien (E et O fermé ou ouvert) est mal prononcé, le sens du mot est quand même compris.
Pour cette raison, il est cependant plus facile de parler l’italien que de nombreuses autres langues.

Des mots italiens connus dans le monde entier

Le fait que de nombreux mots italiens soient connus dans le monde entier est certainement une aide supplémentaire. Pensez à ces mots.
Salutations italiennes : ciao, buongiorno, arrivederci
Produits alimentaires italiens célèbres : pizza, pasta, spaghetti, cappuccino, espresso, tiramisù
Marques de produits alimentaires italiens célèbres : Nutella, Barilla, Lavazza, Campari, Martini
Célèbres voitures de luxe italiennes : Ferrari, Lamborghini, Maserati
Personnalités italiennes célèbres : Leonardo da Vinci, Michelangelo, Galileo
Les célèbres designers italiens : Armani, Prada, Gucci
Vins italiens célèbres : Chianti, Prosecco, Brunello

Alphabet, voyelles et consonnes de la langue italienne

L’alphabet de la langue italienne est composé de 21 lettres (5 voyelles et 16 consonnes).
Par rapport à la langue la plus parlée au monde, l’anglais, il n’y a pas de lettres J, K, W, X, Y.
Les seuls mots italiens où l’on trouve ces consonnes sont d’origine étrangère, principalement de l’anglais (exemples : Jazz, kit, web, pixel, yacht), et dans une moindre mesure du latin (par exemple extra). Quelques très rares exceptions concernent les noms communs en personne (par exemple Jacopo), les noms de famille (par exemple Bixio), et certaines villes (par exemple Jesolo).
Les 21 lettres correspondent à 21 graphèmes (écriture) et 28 phonèmes (prononciation).

Les cinq voyelles de la langue italienne

Les 5 voyelles (a, e, i, ou, u) sont exprimées par 7 phonèmes.
Alors que les voyelles a, o, u, ont toujours le même son ouvert, les voyelles e et o peuvent avoir un accent ouvert ou fermé.
Exemples de la lettre « e » avec accent grave (ouvert) et aigu (fermé):
la conjugaison à la troisième personne du singulier du verbe être « è » ou la troisième personne du singulier « lei » a une prononciation ouverte de sorte qu’ils ont un accent grave, tandis que la conjonction « e » et l’adverbe interrogatif « perché » ont une prononciation fermée afin avoir un accent aigu.
Exemples de la lettre « o » avec accent grave (ouvert) et aigu (fermé):
la couleur « rosa » ou le chiffre « otto » a une prononciation ouverte pour qu’ils aient un accent grave, tandis que la couleur « rosso » ou le « sole » a une prononciation fermée pour qu’ils aient un accent aigu.
L’accent n’est écrit que s’il tombe dans la dernière voyelle (città, caffè, così, però, virtù).

Mots égaux qui ont deux ou plusieurs sens dans la langue italienne

Comme dans d’autres langues, même en italien, il y a des mots égaux qui ont deux ou plusieurs sens, ces mots sont divisés en homonymes, homographes et homophones.
Les mots homonymes sont écrits et prononcés de la même manière mais ont des significations différentes.
Trois exemples:
vado a letto / ho letto un libro
una parte della città / lui parte per Firenze
lo stato italiano / lui è stato a Roma

Les mots homographiques sont écrits de la même manière mais ont une prononciation et des significations différentes. La prononciation différente est due à l’accent grave (ouvert) ou aigu (fermé) dans la même voyelle ou à la position de l’accent dans une voyelle différente du mot.
Trois exemples:
lui legge il giornale / la legge italiana
la pesca sull’albero / la pesca nel fiume
il numero venti / i venti forti

Les mots homophoniques sont prononcés de la même manière mais ont une écriture différente avec une signification différente.
Trois exemples:
lui ha una penna / vado a scuola
loro hanno i libri / l’anno scorso
la casa bella / c’è un bar aperto

Sommaire
Homonymes: même écriture, même prononciation, signification différente.
Homographes: même écriture, prononciation différente, sens différent.
Homophones: écriture différente, même prononciation, signification différente.

Les seize consonnes de la langue italienne sont exprimées avec 21 phonèmes

Les lettres C et G 

Les lettres C et G peuvent sonner dur ou doux.
Si elles sont suivies des voyelles A, O, U, elles ont un son dur.
Son dur : CA-GA, CO-GO, CU-GU Son dur : CA-GA, CO-GO, CU-GU
Exemples de son dur: CA casa, GA gatto, CO corso, GO gomma, CU cultura, GU guida
Si les lettres C et G sont suivies de la lettre H et ensuite des voyelles E, I, le son est dur.
Son dur: CHI-GHI, CHE-GHE
Exemples de son dur : CHI chimica, GHI ghisa, CHE chela, GHE ghetto
Si elles sont suivies des voyelles E, I, elles ont un son doux.
Son doux : CE-GE, CI-GI
Exemples de son doux : CE cena, GE gelo, CI cibo, GI giro.
Veuillez noter qu’il n’y a pas de mots italiens avec CHA, GHA, CHO, GHO, CHU, GHU.
Le son doux est toujours exprimé avec CI, GI, CE, GE.
Exemples : CIA ciao, GIA giardino, CIO cioccolato, GIO giovane, CIU ciuffo, GIU giusto

La lettre C précédée de la lettre peut avoir un son dur ou doux.
Si elles sont suivies des voyelles A, O, U, elles ont un son dur.
Son dur: SCA-SGA, SCO-SGO, SCU-SGU
Exemples de son dur: SCA scarpa, SCO scopa, SCU scuola

Si les lettres C et G sont suivies de la lettre H et ensuite des voyelles E, I, le son est dur.
Son dur: SCHE-SCHE
Exemples: SCHE schema, SCHI schifo

Si elles sont suivies des voyelles E, I, elles ont un son doux.
Son doux : SCI-SCE
Exemples de son doux : SCE scena, SCI scienza

Les lettres G + L

La lettre G suivie de la lettre L peut avoir un son dur ou doux.
Lorsque GL est suivi des voyelles A, E, O, U, il a toujours un son dur.
Son dur : GLA-GLE-GLO-GLU
Exemples : Gladiatore, inglese, gloria, glucosio.
Habituellement, lorsque GL est suivi de la voyelle I, il a un son doux.
Son doux : GLI
Exemples : Aglio, famiglia, foglia, foglia, bottiglia.

Les lettres G + N

La lettre G suivie de la lettre N a toujours une sonorité douce.
Son doux : G + N
Exemples : sognare, ingegnere, dignitoso, cognome, ognuno.

La lettre H (en italien, elle se prononce acca)

La lettre H n’a pas de prononciation, elle sert seulement à différencier certains mots ayant la même prononciation mais un sens différent. Exemples : préposition « a », verbe « ha » ont. Dans d’autres cas, la présence de la lettre H modifie à la fois le sens et la prononciation. exemples : « ci » pronom personnel, « chi » » pronom relatif.

La lettre Q (en italien, elle se prononce qu)

La lettre Q est toujours suivie de la voyelle U, et a toujours la même prononciation difficile que la lettre C.
Exemples: casa, scuola, corpo, quota, quadro, quattro

La prononciation des doubles consonnes

Lorsque les consonnes sont doubles, la prononciation devient plus longue et plus prononcée.
Il est conseillé de donner la bonne prononciation et de renforcer la double consonne pour éviter les malentendus. Donnons quelques exemples de mots qui, si la consonne est double, changent totalement de sens : ano – anno, cane – canne, capelli – cappelli, caro – carro, casa – cassa, fata – fatta, nono – nonno, note – notte, pala – palla, pena – penna, peli – pelli, sete – sette, sono – sonno.

Phrase interrogative

La phrase interrogative se distingue de la phrase affirmative en allongeant et en élevant le ton de la dernière voyelle du dernier mot.

Phrase négative

La phrase négative ne diffère de l’affirmative qu’avec l’ajout de la négation « non ».

Diviser les mots en syllabes

Un conseil : la simple division du mot en syllabes facilite la prononciation correcte.
Exemples : ca-sa, la-vo-ro, stu-di-o, pen-na, al-fa-be-to, let-to, scrit-to, sor-pre-sa, fa-cil-men-te.

Vous voulez savoir combien de temps il faut pour apprendre et parler l’italien ?

Vous voulez apprendre et parler l’italien à Florence avec nos cours ?

Institut Il David – École de langue italienne – Florence